Echanges sincères entre quatre croyants sur la Miséricorde et le suicide.

Deux musulmans et deux chrétiennes échangeaient au cours d’une visite de sites religieux de choses et d’autres, quand un des musulmans avoua son désarroi devant le fait que des croyants des deux religions respectives puissent en arriver à se suicider. Alors une des mamans chrétiennes lui raconte ce qui est arrivé à son fils.

Dialogue entre la mère chrétienne et son enfant

« Depuis mon mariage, dit cette Maman, je prie beaucoup pour que tous mes enfants restent fidèles à notre Foi chrétienne. Or, un dimanche matin, un de nos fils, alors en classe de première au lycée, me déclara qu’il ne voulait plus aller à la messe car il ne croyait plus en Dieu. Il me demanda de ne plus l’y obliger car ce serait de l’hypocrisie. J’étais très bouleversée et je me suis mise à supplier intérieurement le Seigneur pour qu’Il Lui garde sa Foi.

Pendant que je priais, je m’entends lui répondre, à ma grande stupéfaction :” D’accord, je ne t’obligerai plus à venir avec nous à la messe, mais à une condition : c’est que tu viennes encore aujourd’hui pour sauver une âme qui irait en enfer, sans cela !” Il a dit oui et il est venu à la messe avec nous. Je me demandais vraiment pourquoi j’avais dit une chose aussi bizarre, mais comme j’avais beaucoup prié, j’ai remis cette réponse dans les mains de Jésus tout en continuant à prier pour que mon fils retrouve la Foi.

Le lendemain, mon fils est rentré du lycée visiblement très perturbé, alors je lui demande si tout allait bien. “Non, me répond-il, mon copain N. s’est suicidé ce matin après avoir envoyé un SMS à toute la classe : « La vie est belle, salut, je me casse ! » 

Je lui ai aussitôt répondu : “Ton copain, c’est lui que tu as sauvé hier ! C’est pour lui que tu as été à la messe ! 

À l’écoute de ce récit, un des musulmans demanda à cette maman comment elle pouvait être aussi sûre que ce garçon qui s’est suicidé, n’était pas damné.

La Maman l’interrogea :

« Qu’est-ce qui est le plus puissant : la Miséricorde de Dieu ou nos péchés ?

– ” Dieu est plus puissant que tout, donc sa Miséricorde est plus puissante que nos péchés, mais il y a aussi la justice de Dieu qui demande des comptes à l’homme, et un suicide sans raisons apparentes est un acte très grave … “

– C’est vrai, que la Justice est un grand attribut de Dieu. Mais le Bon Dieu écoute la prière des Mamans qui L’aiment de tout leur cœur et qui cherchent à faire sa Volonté. C’est pourquoi je suis sûre qu’Il a eu la bonté de m’exaucer … Quand j’ai dit à mon fils d’aller à la Messe pour sauver une âme, je suppliais le Seigneur de lui redonner la Foi. Et la réponse étonnante que je me suis entendue lui donner n’était pas de moi : je crois qu’elle était inspirée par Dieu.

Je ne pouvais absolument pas savoir ce qui arriverait le lendemain à ce camarade de classe qui s’est suicidé. Mais Dieu Lui qui sait tout, le savait et c’est pourquoi Il m’a inspiré cette condition que j’ai donnée à mon fils.  Jésus nous a dit : « Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie. Nul ne va à Dieu que par moi ». Le Pouvoir des Sacrements du Christ miséricordieux, et particulièrement celui de la Messe, est si puissant que la simple obéissance de mon fils en nous accompagnant à l’église, a pu permettre à son ami de ne pas refuser la Miséricorde de Jésus au moment de sa mort, c’est ce qui l’a sauvé !

– Peut-être, mais quelles preuves pouvez-vous nous donner pour une telle assurance ?

– La preuve que l’offrande d’une Messe a le pouvoir de sauver une âme de l’Enfer éternel, c’est que ma prière a été totalement exaucée au-delà de mes espérances, comme Dieu seul peut le faire. Je Lui avais demandé que mon fils retrouve sa Foi chrétienne et qu’une âme soit sauvée, n’est-ce pas ? Eh bien, non seulement, l’ami de mon fils a été sauvé de l’Enfer qui coupe pour l’éternité une âme de l’Amour de Dieu, mais en plus mon fils a retrouvé la foi à la suite de cette grâce obtenue par sa participation à la Messe, comme je l’avais demandé dans la prière.

Car depuis, mon fils a installé un coin prière dans sa chambre et continue de pratiquer les Sacrements de l’Église avec joie et fidélité… Quant à moi, je me sens appelée à prier particulièrement tous les vendredis à 15h le chapelet de la Miséricorde divine pour que Jésus sauve toutes les personnes tentées par le suicide. 

– Pourquoi le vendredi ? Je croyais que c’était le dimanche, votre jour de prière ?

– Le dimanche nous fêtons la Résurrection de Jésus et son Triomphe sur la Mort. Mais le vendredi à 15h, c’est l’Heure de la Miséricorde divine car Jésus a offert sa Vie sur la Croix qui est l’Arbre de Vie redonné par Dieu pour le Pardon de nos péchés.  Le Christ a le pouvoir de sauver et d’exaucer ceux qui ont confiance en Lui, puisqu’Il a dit : 

« Je suis venu chercher et sauver ce qui était perdu » (Lc 19, 10). 

Le Seigneur dans sa grande Miséricorde veut nous partager son amour, et si l’âme s’est retournée vers Dieu pendant le suicide, ne peut-elle pas être sauvée ?

Pour lire plus :

Leave a comment

*

code

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2022 by AncoraThemes. All rights reserved.